Venez Vivre les nouvelles aventures de Tree Hill
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 toc chez Jay affolée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jill Anderson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 28
Travail : Chanteuse dans un bars hors de Tree Hill
Age : 18 ans
Citation : I need a miracle
Date d'inscription : 18/09/2007

|Just to Know|
Relations:
Humeur:
50/100  (50/100)
Je Regrete ...: d'avoir baissé les bras

MessageSujet: toc chez Jay affolée   Mar 25 Sep - 21:20

Jill avait promis à Jason de revenir pour lui dire se qui c’était passé avec son père. Elle revint le lendemain de sa visite chez lui, soit après l’entrevue avec son père. Elle était restée au commissariat et Kate était venue alerté. Ils parlèrent durant des heures, les deux femmes s’enlacèrent et se serrèrent fort. Elles avaient terriblement peur. Puis, l’adolescente repartie à pied.
Jill courait, courait et courait encore emportée par la rage et la peur. Elle arriva essoufflée devant la porte de Jason. La lumière était allumée. Elle monta les marches des escaliers et retint le plus possible ses larmes. Sa peur était si immense qu’elle regardait autour d’elle, elle toqua. Elle tremblait de tous ses membres, sa respiration était saccadée, à coup sûr elle allait faire une crise d’angoisse. Mais la porte une fois ouverte, Jason vit Jill. Il l’a voyait effrayée et perdue. Sans qu’il ait eut le temps de dire quoi que se soit, elle lui sauta dans les bras pour se serrer près de lui. Elle pleura dans ses bras ne sachant que faire. Peut être fait elle une erreur mais qu’importe, elle avait besoin d’aide. La porte se refermant derrière eux et Jill regarda Jason se détachant de lui.
« Jason … c’est affreux, ma vie … rien n’a de sens … »
Elle cherchait ses mots, mais elle voyait bien qu’il ne comprit rien à son charabia alors, elle ferma les yeux, contrôla son cœur mais aussi sa respiration et souffla pour se calmer puis, elle rouvrit les yeux pour lui dire se qui se passe :
« Rien n’est finit. Mon père n’est pas mon père, ma mère était du FBI et je ne sais rien de mon vrai père. Ma vie est complètement tirée par les cheveux. Je vais devenir folle. Je le suis déjà ! Il m’a dit que … j’avais quelque chose pour pouvoir plongé lui et son groupe en tôle et que ses gars allaient me tuer. Super comme nouvelle ! Je m’en réjouis d’avance, dit elle ironique, je sens que mon cœur ne va pas tenir le coup. Mais bon, la police va nous protéger enfin … espérons sinon tu me verra 6 pieds sous terres. »
Elle s’arrêta mettant une main sur sa poitrine et essaya de se calmer. Elle tremblait de tous ses membres et respirait à rythme irrégulier. Elle était stressée et n’en pouvait plus, à force qu’elle pensait à tous sa, elle commençait presque à tomber dans les vappes :
« Je ne serais jamais heureuse Jason, ma vie est un tissus de malheur où le bout n’est qu’infini. Je sens qu’après cette affaire, sa ne finirait pas »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Davis-Scott

avatar

Nombre de messages : 269
Age : 18 ans.
Citation : ¤¤ I' m JuSt A MeN ¤¤
Date d'inscription : 13/09/2007

|Just to Know|
Relations:
Humeur:
100/100  (100/100)
Je Regrete ...: D' avoir perdu une partie de qui j' étais...

MessageSujet: Re: toc chez Jay affolée   Mar 25 Sep - 22:11

Jason ne s’ attendait pas à voir Jil revenir si tôt, d’ ailleurs si tard il ne s’
attendait à la présence de personne et si la lumière était encore allumé c’ est que Jason somnolait dans le canapé devant un vieux film western qui l’ ennuyait ferme d’ où ses ronflements sonores…
Jason mal réveillé par la sonnette comprit dans le regard de Jill que quelque chose n’ allait pas… Venir à cette heure tardive était synonyme de mauvaise nouvelle. Jason serra tres brièvement Jill, peu habitué a montrer ses sentiments de manière si prompt, trop pudique pour envoyer qu’ un câlin c’ était… curieux ? Curieux car à par Jenny et Bee, Jason n’ a pas enlacé beaucoup de personne, a si Matthews. Son premier réflexe fut donc de se reculer pour mieux voir Jill et comprendre ce qu’ il se passait. Il ne comprenait rien a ce qu’ elle racontait.
Mais il écouta et des qu’ il entendit les mots « 6 pieds sous terre »,
Jason se dirigea vers un placard situé tellement haut que Jason monta sur unechaise pour attraper une vielle boite en fer. Il l’ ouvrit et en ressortit un pistolet qu’ il arma avec une dextérité insoupçonnable, c’ était comme si Jason avait fait ça toute sa vie…
Il le charga et tendit la crosse de l’ arme à Jill.

-Cadeau…Il est leger, maniable et chargé… Si tu tires c’ est seulement en cas de légitime défense, évite de le montrer et ne dis pas que c’ est moi qui te l’ est donné…

Jason ne voulait pas de la réputation de marchand d’ arme, mais depuis que James ai tenté de le tuer, Jason devait admettre qu’ il développait un sentiment curieux envers les armes. Il avait apprit a tier en un temps record, ca l’ aidait à se sentir plus fort, mieux protéger. Et comme ca si il devait tirer il ne louperait pas sa cible même si il le savait : il était incapable de tirer sur James. Dans son regard, il voyait trop celui de son père pour se permettre de faire justice. Il n’ avait plus l’ age de se venger de James, mais celui de se méfier en permanence d’ un ennemi qu’ il aurait qualifié d’ insoupçonné et non de mortel. Jason porta sa main derrière son dos, et montra à Jill le frère jumeau du cadeau de Jill.

-Contrairement à un gros calibre, il n’est vraiment pas inconbrant…

Jason sourit à Jill, il se voulait rassurant, il ne pouvait pas faire grand-chose d’ autre. Jason ramassa son arme. Elle était chargé de balle a blanc et ne pourrait pas tuer mais c’ était pas le but recherché. Depuis sa sortit d’ hôpital, il avait presque toujours porté ce flingue et personne n’ y avait bu que du feu. Il montra le canapé à Jill et s’ assit face à elle, préférant l’ y conduire directement de peur qu’ elle ne s’ évanouisse.

-Reste positive. Ton père veut tout simplement d’ intimider. Tu vas t’ en sortir, ai confiance en toi. Ne te laisse pas abattre ca serait une perte de temps et ta mère préférerait que tu te battes, ta tante aussi je parie.

Jason fesait comme pour lui… Quand ca n’ allait pas, il évoquait son père et tout suite l’ idée d’ être à la hauteur de ce qu’ il était le motivait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Anderson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 28
Travail : Chanteuse dans un bars hors de Tree Hill
Age : 18 ans
Citation : I need a miracle
Date d'inscription : 18/09/2007

|Just to Know|
Relations:
Humeur:
50/100  (50/100)
Je Regrete ...: d'avoir baissé les bras

MessageSujet: Re: toc chez Jay affolée   Mar 25 Sep - 22:25

Jill tremblait, elle n'était pas bien ... pas bien du tout. Son père, enfin son beau père, était un vvrai psychopathe capable de tout. Elle revoyait els fois où ill'a frappait fort, elle revoyait sa mère a terre baignant dans les asng lorsqu'elle l'a serra dans les bras son sourire.... Jill avait très peur et avait reculé a la vue de l'arme secouant la tête, elle ne voulait pas en avoir une non . Elle s'y refusait de peur de faire des erreurs. ce n'était pas son genre d'être une fille qui se réfugie chez les autres mais Jill avait confiance en Jason et depuis peu sa vie allait bien. Mais là, elle avait peur, elle allait devenir parano folle et être enfermée ou pire tuée!! elle se laissa conduire vers un fauteuil

Chui désolée de te déranger a cette tardive Jason mais ... j'avais besoin d'être avec quelqu'un de confiance surtout que tu es bien le seul d'ailleurs. Je ... je viens d'apprendre que mon père n'était pas mon père, je ne sais rien de mon père biologique, ma mère était du FBI et moi je suis pûre d'être une alien!! ma vie est complètement tiré par les cheveux. Autant se tuer de suite comme ça on est tranquille mais .... je n'ai pas le droit. et la mort ne veut pas de moi.

Jill soupira. Elle serra sa veste sur elle, elle avait homis de mettre ses mitaines et ses cicatrises étaient un peu voyantes: elle se mutilait. Mais depuis peu, elle a arrêté et elles commencaient à partir mais lorsqu'elle n'est pas bien, une envie monstrueuse la prend pour se mutiler, se faire du mal .... comme si elle se punissait de vivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Davis-Scott

avatar

Nombre de messages : 269
Age : 18 ans.
Citation : ¤¤ I' m JuSt A MeN ¤¤
Date d'inscription : 13/09/2007

|Just to Know|
Relations:
Humeur:
100/100  (100/100)
Je Regrete ...: D' avoir perdu une partie de qui j' étais...

MessageSujet: Re: toc chez Jay affolée   Mer 26 Sep - 18:12

Jason ne comprenait pas que certaine personne déteste les armes a feu.. Enfin, si Lily détestait ça et il comprenait son père avait été tué par une arme à feu, donc c’ était logique. Mais Jason estimait qu’ il fallait avoir peur de celui qui pointe l’ arme et non de l’ arme en lui-même. Il insista :

-C’ est un très bon moyen de défense, en plus y’ a un stand de tir à Tree Hill !

Jason connaissait bien les lieux, il y avait été plus d’ une fois, quand il se sent seul, et qu’ il a envie de se défouler même si Jason ne ferait jamais l’ erreur d’ imaginer quelqu’un à la place d’ une cible. Il savait qu’ un flingue était dangereux, mais il adorait ça… L’ odeur de la poudre, le mouvement de recul après la détonation. C’ était un nouveau sport, pas aussi bien que le basket mais à défaut de faire du tricot… Jason tendit donc à nouveau l’ engin à Jill.

-Un cadeau ça se refuse pas et ca peut rendre service ce genre de chose.

Il voulut le proposer de lui apprendre à tirer et a manipuler l’ arme pour éviter les accidents mais comme lui-même débutait il ne voulait pas lui dire de bêtises.

-Arrête de parler de mort, t’ es vivante, alors fais tout pour le rester c’ est aussi simple que ça.

Jason remarqua les cicatrices de Jill et son regard resta figer sur elle, il ignorait qu’ elle se mutilait. Et la surprise était assez désagréable car Jason ne comprenait pas qu’ on puisse se faire ca, lui n’ en n’ avait jamais ressentit le besoin… Mais couvrir un homme qui a tenté de le tuer, ce n’ était pas une forme de mutilation ca ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Anderson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 28
Travail : Chanteuse dans un bars hors de Tree Hill
Age : 18 ans
Citation : I need a miracle
Date d'inscription : 18/09/2007

|Just to Know|
Relations:
Humeur:
50/100  (50/100)
Je Regrete ...: d'avoir baissé les bras

MessageSujet: Re: toc chez Jay affolée   Mer 26 Sep - 18:33

Jill baissa la tête. Il a raison ... sa mère ferait sans doute la même chose et peut être que non. Jill se sentait affolée, tendue stressée. Elle voulait une chose: finir avec ... non ... pas mourir.... il ne fallait pas qu'elle meurt. SOn regard resta longuement fixé sur l'arme, son expression du visage changea, elle commença a savoir se qu'elle devait faire. PAs tuer des gens non !! mais se défendre pour garder sa vie, elle doit savoir se que retient se cadeau qu'elle a eut de sa mère ce n'était qu'une boîte renfermant un coffre avec un code. Elle ne le connaissait pas.

MAis elle sait que dans son enfance, elle avait vu des meurtres tout au long de sa vie, elle avait vu les manipulations de ce père psychopathe, elle avait vu tant de choses que personne n'eut l'idée de voir. Elle tendit la main et prit l'arme. Elle regarda combien il y avait de balles et arma l'arme pour la braquer non vers Jason mais vers un endroit vide puis, elle l'a désarma. Son regard était posé sur cette arme qu'elle avait prise. Elle regardait ses cicatrises cependant, elle en avait aussi ceux infligés par son père. Il l'avait jeté plus d'une fois dans la cave, l'avait frappé plus d'une fois, elle ferma les yeux... repensant a sa souffrance. Le meurtre de sa mère ... elle se souvient d'une phrase prononçait par s amère qu'elle n'avait pas comprise: " tues moi et je serais vengée"

Maman, je te vengerais a ma façon ... tout ceci doit se terminer ... tout doit prendre fin se dit elle

Elle se voyait dans un film de James Bond et arqua un sourcil soupirant de cette stupidité qu'elle venait de penser. Les gens pensent que la vie dans les films n'est pas la même qu'en vrai ... combien ils se trompent qu'en réalité elle est pire!! Elle regarda Jason ...

Jason ... je ... toute cette histoire est complètement dingue. Je ne veux pas que tu te mêle de cette histoire si un jour tu veux m'aider, je refuserais cette aide. je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que se soit. Ni a toi, ni a ton fils ni même a ma tante. Je ne veux plus de morts ... je ne veux plus souffrir.

elle regarda son ami dans les yeux. Elle n'avait pas réellement peur mais ... elle en avait assez de se cacher. Elle doit faire quelque chose ouvrir se coffre qu'est ce qu'il y a dans ce fichu coffre!!!! Mais ... Jill vit que Jason regarda ses bras, elle suivit son regards et vit qu'il voyait les cicatrises, elle rallongea les manches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Davis-Scott

avatar

Nombre de messages : 269
Age : 18 ans.
Citation : ¤¤ I' m JuSt A MeN ¤¤
Date d'inscription : 13/09/2007

|Just to Know|
Relations:
Humeur:
100/100  (100/100)
Je Regrete ...: D' avoir perdu une partie de qui j' étais...

MessageSujet: Re: toc chez Jay affolée   Sam 29 Sep - 14:02

Jason ignorait l’ histoire la boite, Jill ne lui avait pas raconté cette partie de l’ histoire et l’ idée que Jill lui cache quelques choses ne le surpris pas. Lui
aussi il en cachait des choses, même aux personnes qui lui sont le plus chers. Quand Jill prit l’ arme dans ses mains, Jason considéra qu’ elle faisait un grand pas en avant : avoir une arme pouvait la maintenir en vie, a condition de bien savoir s’ en servir… Et quand elle désarma l’ arme, comme Jason ne voyait pas son visage ( encore eux sinon il aurait été visé !) il dit :

-… C’ est pas comme ça qu’ on tire…

Jason avait employé ce fameux ton propre a lui, celui de la sympathie et du foutage de gueule, il n’ y pouvait rien c’ est dans sa nature de faire des petits remarques comme elle. Et puis ça permettait aux gens de sourire devant sa stupidité feinte, et ça les gens en avaient plus besoin que lui de passer pour quelqu’un d’intelligent…
Jason respecta un instant de silence quand Jill s’ adressa à sa mère. Il ne voulait en aucun cas la troubler dans ces instants de recueillements, il savait trop combien c’ était dure d’ avoir un mort dans la famille… Puis, Jill se tourna vers Jason, celui-ci c’ était assis sur l’ accoudoir du fauteuil. Son arme était rangé dans son dos, elle avait disparut aux yeux de tous et c’ était mieux comme ça.

-Tu verras que j’ ai une grande résistance aux situations extrêmes tu peux me faire confiance.

Mais quand Jill nomma Matthews, Jason regarda le « baby phone », il n’
entendait aucun bruit, Matthews dormait profondément. Son fils. Il devait le protéger plus que tout mais il ne pouvait pas abandonné Jill. Matthews allait changer beaucoup de chose et pas forcément de la bon sens, élever un enfant c’ était restreindre ses libertés de mouvements. Il le réalisait chaque jour un peu plus quand il lui prenait l’ envie de partir faire un jogging… c’ était simple, il ne pouvait pas.

-Tirons pas de plan sur la comète… On verra bien comment les choses évoluent, mais me cachent rien. J’ ai suffisament d’ amis qui m’ ont mis de coté dans leur vie…

Jason pouvait évoquer Jenny quand celle-ci c’ était tourné vers son frère et non vers lui, ou même Beverley qui l’ avait oublié mais c’ était pas sa faute. Quand Jill remarqua que Jason avait remarqué ses bras celui-ci se contenté de regarder ailleurs, pour l’ instant il ne voyait pas d’ autres options, jugeant mal placé de ne lui faire la moral dans ses conditions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Anderson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 28
Travail : Chanteuse dans un bars hors de Tree Hill
Age : 18 ans
Citation : I need a miracle
Date d'inscription : 18/09/2007

|Just to Know|
Relations:
Humeur:
50/100  (50/100)
Je Regrete ...: d'avoir baissé les bras

MessageSujet: Re: toc chez Jay affolée   Lun 1 Oct - 14:22

hj: euh ... elle s'adresse a sa mère dans sa tête, n'oublie pas de lire le "se dit elle" ^^
elle vit le ton ironique du "c'est pas comme sa cqu'on tire" elle fit une grimace et souria. Elle mit l'arme dans son sac à main. Emme savait quoi faire, elle ne pouvait plus retourner en arrière plus maintenant. Il lui dit ensuite qu'il avait une grande résisitance ... mais pas face à eux, ce sont des mafieux cruels!!!
Jason... je ne veux pas que tu t'impose dans cette histore, mon erreur été de t'en informer même mais ... je disons que je n'en avais pas le choix, vu les circonstances
elle se souvint lorsqu'ils étaient sur le pont elle avait claqué son portable a terre
Je me souviens de notre première rencontere mémorable ^^ je m'étais énervée contre toi car tu faisais du bruit
elle rergarda Jason et commença a rire, non elle explosa de rire!!! Puis elle reprit son sérieux au bout de quelques minutes
Tu sais, tu es une personne qui compte énormément pour moi et je ne sais pas se que je ferais sans toi Jay. La mort est puire sans toi ^^ non non ne t'iqnuiète pas ce n'est pas une déclération d'amour dit elle après un temps de silence
Ce que je veux dire s'est que ... je ne veus pas qu'iol; t'arrive quoi que se soit a toi a ton fils je ne me le pardonnerais jamais mais je te promet de te dire se qui se passe dans ma vie. Dans le coffre que j'ai reçu a mon anniversaire, il y a beaucoup de papiers pour coffrer mon père, ma mère me l'a écrite dans une lettre mais il y a un hic: je connais pas le code ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: toc chez Jay affolée   

Revenir en haut Aller en bas
 
toc chez Jay affolée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Tree Hill Next Generation Season 2 :: Logements :: Maisons :: Davis-Scott-
Sauter vers: