Venez Vivre les nouvelles aventures de Tree Hill
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 All you Can’t leave behind << James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beverley Johnson
Never Underestimate a girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 96
Age : 26
Date d'inscription : 14/09/2007

|Just to Know|
Relations:
Humeur:
85/100  (85/100)
Je Regrete ...: D'avoir oublier 6 mois de mon Existence...6 mois qui ont tout changer !

MessageSujet: All you Can’t leave behind << James   Mer 10 Oct - 4:20

Depuis le baiser qui miraculeusement lui a débloquer tous les souvenirs dont elle n’avait pas accès, Beverley triait ses souvenirs avec difficulté. Riant aux larmes de constater les moments heureux qu’elle avait passer en compagnie des gens qui comptait pour elle mais autant que d’être emplie d’une bouffée de nostalgie lors des moments décevants. Chaque douleur est différente mais donne l’impression qu’une partie émotionnelle s’envole, depuis ses retrouvailles avec ses souvenirs, cela l’avait pousser à se remettre en question et à faire le point sur sa situation actuelle. Même si son fils lui avait causer bien des désagréments, elle n’avait jamais regretter sa venue au monde; c’est d’ailleurs ce qui l’a sauver du suicide. Même si à cette période tout dans sa vie ne semblait pas fonctionner et que la venue de cet être n’allait pas améliorer son sort, Bee avait tort. Avec cet enfant, elle avait eut l’impression de revivre, Trystan avait donner un deuxième souffle à sa vie. Désormais elle pouvait ouvrit les yeux et avoir une bonne raison de vivre. Bien sûr le chemin menant à ce bonheur n’avait pas été sans embûches bien au contraire, malgré tous les obstacles dont elle avait dû surmonter, Bee avait toujours été confiante ou presque. Bien que c’est en faisant face à des soucis imprévus qu’elle avait fait la constatation que plusieurs de ses amies l’avait désertée, que le fait d’avoir un enfant à sa charge avait fait déguerpir ses camarades. Pourtant ce fut lors de ces moments qu’elle avait eut besoin de soutien. Beverley n’avait pas eut une adolescence commune, alors que les adolescents de son âge faisait la fête et profitait de leur jeunesse; elle bordait Trystan. Beverley voulait que son fils ait une qualité de vie adéquate, mais parfois en mettant la vie de Trystan en priorité, elle en oubliait la sienne. Si souvent la jeune maman avait rêvée de pouvoir retrouver son indépendance et d’aller en boîte de nuit pour ne revenir qu’aux lueurs de l’aube mais dorénavant elle devait penser pour deux. Comme si en un court laps de temps, Bee avait grandit et avait dû mettre une croix sur son adolescence et les plus belles années de sa vie. La brunette n’en voulait point au père de son enfant, puisque c’était entièrement sa faute, Bee s’était toujours sentie coupable dans les circonstances où elle croisait James et n’osait pas croiser son regard où faisait tout pour passer inaperçue. La jeune fille n’était pas sans savoir que c’était malsain de sa part de priver son enfant de son père, même qu,il avait prit comme habitude d’appeler son petit copain papa pour compenser le fait de ne pas avoir de figure paternel près de lui. Elle se remémorait que dans ses rêves de petite fille, elle avait rêvée de fonder une famille et où dans ses cauchemars où elle rêvait que Trystan dessinait une maison et la famille au devant mais qu’il y avait simplement la maman et le petit garçon ainsi qu’une figure floue impossible à décrire. De nombreuses nuits, elle s’endormait les larmes aux yeux sachant pertinemment qu’elle ne pourrait jamais offrir à son fils une vie stable car elle le privait en fait de son père pour son bien à elle. Beverley n’avait jamais vraiment oublier l’épisode où James l’avait trompé, ni d’ailleurs celui de la trahison de sa meilleure amie alors que ce genre de liaison savait pertinemment ce que ressentait Bee. Pourtant Miss Johnson était trop naïve, trop compréhensive et encaissait beaucoup trop de choses, ce qui aurait un terme un jour. Bee n’était pas crédule au point de ne pas avoir envisager que l’enfant que portait Jenny n’était pas de son ex. Souvent elle s’accroche aux étoiles comme à une bouée de sauvetage; peut-être trop souvent. Parfois, elle repensait aux évènements heureux, un sourire aux lèvres mais bien rapidement son sourire s'estompait car elle aimerait reculer le temps pour pouvoir les revivre car ce ne sera plus jamais les même. Déambulant dans les rues, elle avait travailler sans relâche pour avoir les meilleurs notes possible pour offrir un avenir prometteur pour son fils et elle. Désormais elle ne pouvait plus voir aucune de ses notes sans déclencher une céphalée automatique. Alors qu'elle s'était adosser contre un banc pour souffler un peu malgré la brise glaciale qui lui gelait ses cordes vocales. elle replacait avec difficulté ses cheveux car ses mitaines ne lui permettait point de faire des gestes ciblés et précis. A ce moment d'autres souvenirs lui traversèrent l'esprit....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
All you Can’t leave behind << James
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leave the pain behind and let your life be your own again ? THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» PEOPLE ALWAYS LEAVE (15/03 14h55)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Tree Hill Next Generation Season 2 :: La ville :: Les Rues-
Sauter vers: